Opération : préserver son capital "joie de vivre" !

loela Par Le 12/09/2021 0

Opération : préserver son capital « joie de vivre » !

Emotions 1988745 1280Image Pixabay.

Grincements de dents, et haussements d'épaules, ça commence bien ! Faites comme bon vous semble continuez alors d'entretenir ces esprits ingrats, aigris, prétentieux,égoïstes, vénales, jaloux, jusqu'à vous consumer de l'intérieur, aidez-les à s'alimenter à votre source de bien-être, « joie de vivre ». Tout va mal, vous devez aller mal ? C'est le moment de vous évader, oui, même dans cette conjoncture si maussade, où tout vous semble muselé : faites vous plaisir, un dîner aux chandelles sur la plage (à part les mouettes, personne n'a le droit de vous emmerder, si vous respecter les lieux, of course). Une ballade au bord de la Seine, ou en forêt. Une soirée pizza et film entre amies (en évitant de vous postillonner dessus). Un lac ou un étang prés de chez vous ? Relaxez vous en faisant la planche (n'oubliez pas votre canard bouée). Sérieusement, ne vous limitez pas, vous n'êtes pas malade, en étant bien vous aidez les autres à se sentir mieux : se sont les gens et leurs problèmes citées plus haut, qui vous rendent malades, pas la maladie elle-même. Pas besoin d'être mille personnes, pour être heureux. Appropriez-vous la moindre parcelle de bonheur, avec elle, lui, votre entourage, ou seul(e) mais oxygénez-vous, et faites péter la durite du bonheur !

Bonnes vacances !

prenez soin de vous et de vos proches.

L'équipe Forme et Bien-être au quotidien

joie de vivre bien-être forme société

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam